Composition du gouvernement de la République hellénique au 28 août 2015

Premiere ministre par intérim, Présidente du Conseil d’Etat Mme Vassiliki THANOU-CHRISTOFILOU. M. Antonios MANITAKIS, Ministre de l’intérieur et de la réforme administrative Sont délégués auprès du ministre : M. Antonios MAKRYDIMITRIS, Ministre délégué à la protection du citoyen M. Ioannis MOUZALAS, Ministre déléguée à la politique migratoire M. Philippos TSALIDIS, Secrétaire d’État à la Macédoine et … Lire la suite ici

Vidéo : pourquoi la capitulation ? Une autre voie est possible

Par Philippe Menut sur le site du CADTM, Éric Toussaint analyse de manière critique l’attitude de Syriza en ce qui concerne la dette depuis 2010, pour expliquer comment le gouvernement grec en est venu à signer l’accord funeste du 13 juillet 2015. Une des explications fondamentales est la non prise … Lire la suite ici

Déclaration de sortie de membres de la section locale de SYRIZA à Paris

Dans cette déclaration de sortie des membres de la section locale de SYRIZA à Paris expliquent leurs choix et déclarent notamment : « Nous mènerons ce combat au niveau du mouvement social et du politique, à travers un nouveau grand pôle de lutte contre les mémorandums, pour accéder à l’unité du peuple, … Lire la suite ici

BCE, ce fonds vautour pas comme les autres

Comme les fonds vautour, la BCE a racheté à plusieurs banques privées des titres grecs pour une valeur de 40 milliards d’euros et exige maintenant de la Grèce le remboursement intégral de la valeur nominale, soit 55 milliards d’euros plus les intérêts. un deuxième élément caractéristique de la stratégie des fonds … Lire la suite ici

Les conditions pour honorer les futures échéances

Avant le vote du Bundestag, la chancelière Angela Merkel et son ministre des finances, Wolfgang Schäuble préparent l’opinion et les décideurs politiques à l’idée « qu’il y aura une restructuration de la dette » car « il est clair que la Grèce ne pourra pas la rembourser intégralement ». Lire la suite sur Le … Lire la suite ici

L’Etat grec a subit une perte de 5 milliards liée à des prêts illégaux de la Banque agricole

L’Etat grec a subi des dommages de l’ordre de 5 milliards d’euros à la suite des prêts illégaux fournis par la défunte Banque agricole de Grèce (ATEbank) entre 2000 et 2012, selon un rapport compilé par l’Autorité contre le blanchiment d’argent qui a été transmis au bureau du procureur d’Athènes. … Lire la suite ici