Manifeste du collectif

Objectif : Exprimer les idées défendues par le collectif Grèce – austérité.

Le 5 juillet 2015 malgré les pressions et la propagande exercées, le peuple grec a eu le courage de répondre NON à l’austérité.
La signature de l’accord du 13 juillet marquera l’histoire par une atteinte majeure à la démocratie  qui sévit en Europe.
Pour les institutions européennes, sous couvert d’un discours économique, il apparaît que le but est bien de mettre en place des mesures d’austérité à travers l’exigence du paiement de la dette. La communauté européenne  conduit une guerre économique et financière aux pays du sud de l’Europe qui, en fait, cache une guerre idéologique et la soumission des peuples européens dans la logique de la guerre des classes. L’histoire a prouvé que ces politiques peuvent conduire à un régime fachiste.

Nous,collectif citoyen contre l’austérité en Grèce et en Europe :

  • nous dénonçons la mise sous tutelle de la Grèce par le droit de regard sur sa propre législation, et des coupes automatiques sur son budget,
  • nous soutenons le peuple grec pour refuser la mise en œuvre de cet accord du 13 juillet qui ne fera qu’aggraver la pauvreté, le chômage, et le mènera encore plus au désespoir,
  • nous dénonçons le double langage de notre président,  du gouvernement et du parlement qui soutiennent un plan d’austérité qui accroîtra la pauvreté, la mort des jeunes enfants, les pertes d’emploi alors qu’ ils savent que ce plan est insoutenable pour le budget del’État grec.
  • nous dénonçons le fait que le Président de la République française
    • n’affirme pas son refus de l’austérité,
    • ne respecte pas ses engagements, de combattre la finance et de renégocier le traité, qu’il avait pris lors de la campagne des présidentielles
    • ne  défende pas le projet d’une apuration égalitaire de la dette pour l’ensemble des pays européens.
  • nous demandons à nos responsables politiques de porter une restructuration et une annulation de la partie illégitime de la dette grecque pour lui permettre de relancer son économie, ainsi que le proposent de nombreux économistes et hommes politiques,
  • nous continuerons à nous mobiliser contre l’austérité et pour la défense de  la démocratie partout en Europe.
  • nous continuerons à construire nos argumentaires grâce à un suivi quotidien et diversifié de l’actualité avec l’aide d’associations en lien avec l’économie, la finance et la dette car on ne peut pas se limiter aux medias institutionnels pour comprendre et avoir la vérité sur la situation.

Signé : le Collectif Grèce – austérité

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *