Sur les migrants semaine 31

4/8/17 Réfugié-e-s Rome multiplie les blocages à l’action des ONG en Méditerranée :  Dernier coup de force des autorités italiennes à l’encontre des ONGs venant en aide aux migrants en difficulté en Méditerranée : la mise sous séquestre du Luventa, le navire de l’ONG allemande Jugend Retter et son blocage à Lampedusa. Confrontée à une montée d’un climat anti-migrants entretenu par le gouvernement et la droite populiste, l’Italie cherche par tous les moyens à restreindre l’action des ONGs et l’accueil des migrants sur son sol.  http://www.revolutionpermanente.fr/Refugie-e-s-Rome-multiplie-les-blocages-a-l-action-des-ONG-en-Mediterranee

4/8/17   440 réfugiés en Grèce seront « réinstallés » en Irlande : Dans le cadre du programme de réinstallation, le ministère de la Justice irlandais a annoncé que 440 réfugiés ont reçu l’autorisation de voyager de la Grèce en Irlande portant le total à 900. 101 autres personnes attendent l’habilitation de sécurité à Athènes. L’Irlande a promis de prendre un total de 4.000 réfugiés dans le cadre du Programme Irlandais de protection des réfugiés. Cependant, seulement la moitié de ce nombre seront arrivés d’ici la fin de l’année.
L’Irlande a reçu 1.244 réfugiés à ce jour de pays tels que la Syrie depuis que le programme a été annoncé en 2015.
Il existe deux régimes distincts en vertu de laquelle les réfugiés viennent en Irlande.
Sous ce qu’on appelle le programme de réinstallation, le gouvernement est engagé à prendre en 1.040 personnes du Liban. Au total, 785 personnes sont arrivées à ce jour et le gouvernement dit que les 255 restant arriveront d’ici la fin de l’année. Le programme de réinstallation est abondé par les camps de réfugiés en Grèce et en Italie.
Par ailleurs, le gouvernement irlandais s’est engagé à prendre 2,622 demandeurs d’asile en vertu de ce régime: 1.089 personnes de la Grèce, 623 de l’Italie 623 et on est en attente de la décision du pays concernant les 910 autres personnes. Seuls 459 personnes sont arrivées sous ce régime jusqu’à présent et ils sont tous venus de la Grèce. Le ministère a précisé qu’il atteindra son objectif de 1089 d’ici la fin de cette année. Sur les 623 réfugiés en Irlande en provenance de l’Italie, aucun n’est encore arrivé en raison de problèmes de sécurité en Italie. Les autorités irlandaises veulent envoyer des Gardaí [des policiers de l’ Etat] en Italie pour effectuer des contrôles de sécurité complets et faire des entrevues avec des personnes qui envisagent de venir en Irlande. Toutefois, les autorités italiennes n’ont pas permis cette démarche. Un rapport d’étape de la Commission européenne publiée la semaine dernière a fait état designes positifs qui montrent que les autorités italiennes étaient ouvertes à mettre en place des dispositions après des accords bilatéraux qui ont été conclus avec d’autres pays. Le rapport a également demandé à l’Irlande d’accroître la capacité d’urgence dans les centres d’accueil, où les gens restent à leur arrivée en Irlande, pour atteindre les objectifs en Septembre. Le ministère de la Justice a dit que ces centres ont fonctionné à pleine capacité pendant plusieurs semaines, mais que certaines personnes avaient déménagé dans des maisons dans la communauté qui a récemment libéré un peu d’espace. Il a dit de nouvelles personnes arriveraient de la Grèce ce mois-ci.

2/8/17 Manifestation de réfugiés syriens à l’ambassade d’Allemagne à Athènes : Ce matin des réfugiés syriens ont organisé une manifestation pour protester contre leur séjour forcé en Grèce et le retard de leur transfert en Allemagne.

Des femmes, des hommes, des enfants Syriens, ont défilé avec des slogans et des banderoles en allemand, anglais et grec, de la Place de la Constitution vers l’ambassade d’Allemagne, avec une escale aux bureaux de la Commission européenne pour protester contre la restriction du regroupement familial en Allemagne. La mobilisation a été organisée par les réfugiés eux-mêmes, séjournant dans les structures de l’Attique. « Au cours des derniers mois, l’Etat allemand accepte seulement 70 personnes par mois*, et en Avril, le chiffre était de 400-500 personnes », a déclaré Malak, 41 ans, « Depuis deux ans je suis en Grèce et je cherche à retrouver ma famille, seul inconvénient, les retards et le résultat nul. Il en est ainsi des autres personnes qui sont réunis ici aujourd’hui » , dit-il. « Il se peut que ce soient des jeux politiques, en raison des élections en Septembre en Allemagne. Dans ce cas, ils sont inhumains, parce que jouer avec nos vies » a ajouté un autre manifestant dans » mauvais anglais ». vidéos: https://youtu.be/2-Ct55bWV6U  https://www.facebook.com/AntiraAllGr/videos/1751459318479737/

* L’existence d’une entente officieuse entre M. Mouzala et le ministre de l’Intérieur allemand sur la question sensible du regroupement familial, en vertu de laquelle plus de 2500 réfugiés sont bloqués en Grèce depuis trois ans, a même été confirmée par la Commission européenne : » « Les ministres de la Grèce et de l’Allemagne ont accepté que l’Allemagne accueille 70 personnes par mois par un transfert selon la procédure de Dublin ».

une vidéo de la manifestation des Syriens à Athènes : https://www.facebook.com/sol2refugeesen/videos/1751654535126882/

31/7/17 Grèce: le gouvernement change de ligne concernant les migrants http://www.rfi.fr/emission/20170731-grece-le-gouvernement-change-ligne-concernant-migrants

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *