Accueil > Café des habitants > Informations > Le CETA-ne-doit-pas-être-ratifié

Le CETA-ne-doit-pas-être-ratifié

mercredi 6 juin 2018, par gilles

Afin de faire bouger encore plus les lignes, nous procédons maintenant à une interpellation des parlementaires LR par mail ; comme pour l’interpellation PS qui a précédé, il s’agit simplement d’envoyer à la plupart des parlementaires LR un mail sans se soucier de son implantation géographique par rapport à eux, l’objectif étant de compléter à tous les parlementaires LR pour lesquels ça vaut le coup l’interpellation localisée qu’on a effectuée jusqu’ici.

Pour effectuer cette interpellation, il suffit de :

1) créer un mail et mettre en objet du mail que vous avez crée : « CETA-ne-doit-pas-être-ratifié » ;

2) copier/coller le contenu de la lettre ci-dessous dans la partie texte de votre mail (en vérifiant la présentation que cela donne) et mettre le fichier .PDF "CETA-ne-doit-pas-être-ratifié" en PJ ;

3) copier/coller le contenu du fichier « liste-parlementaires-LR-1 » (Cf. PJ) dans la partie « DESTINATAIRES EN COPIE INVISIBLE (CCI) » (ATTENTION : « copie invisible » et non destinataires de premier rang ou « destinataires en copie ») ; pour faire « plus joli », vous pouvez vous mettre en destinataire de premier rang mais ce n’est pas obligatoire ;

4) renouveler 3 fois les opérations 1 à 3 en utilisant les autres fichiers contenant une liste d’adresses mail de parlementaires : « liste-parlementaires-LR-2 », « liste-parlementaires-LR-3 » puis enfin « liste-parlementaires-LR-4 » (Cf. PJ données en .odt ou .doc). ATTENTION : les 4 listes de mails de parlementaires sont indifférenciées (aucune n’est spécialisée dans les anti-CETA affirmés, les anti-CETA possibles ou le « marais » dont ne connaît pas du tout le positionnement), donc les 4 envois sont aussi importants les uns que les autres (on est obligé de procéder ainsi car les messagistes ont une limite sur le nombre de destinataires d’un mail).

Merci d’avance de votre action, à faire autant que possible avant vendredi car une autre interpellation consacrée à l’ensemble Modem, UDI and co va suivre (et mieux vaut ne pas les faire en même temps pour éviter de s’emmêler les pinceaux).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document