• Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».

Atelier mobile à la Pépinière

Quand :
30 mars 2018 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
2018-03-30T14:00:00+02:00
2018-03-30T17:00:00+02:00
Où :
6 Avenue Robert Schuman
64000 Pau
France

Atelier mobile

Le prochain atelier mobile de l’atelier vélo participatif et solidaire aura lieu le vendredi 30 mars de 14h à 17h à la pépinière à l’occasion du gratipep .

Au cours de cette nouvelle session “les 5G pour votre vélo”  – Gonflage, Graissage, Gravage et réGlaGe de votre vélo en autonomie accompagnée – sont mis à votre disposition l’outillage ainsi que l’accompagnement pédagogique et technique propre à résoudre les petits soucis du quotidien du cycliste; un marquage Bicycode des vélos  est également proposé (5€ par vélo pour les non-adhérents; gratuit pour les nouveaux adhérents à l’atelier vélo (une pièce d’identité sera demandée).

Événement réalisé avec le soutien de

Attention : nous ne serons à la Pépinière qu’à partir de 14h, alors que le 12ième Gratipep ouvre ses portes à 10h du matin.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.

  • Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».