• Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».

Cours de vélo pour adulte

Quand :
27 février 2019 @ 14 h 00 min – 16 h 30 min
2019-02-27T14:00:00+01:00
2019-02-27T16:30:00+01:00

 Pau à Vélo, le Centre Social la Pépinière et l’Atelier Vélo Participatif et Solidaire se réunissent pour vous proposer des cours de vélo pour adultes.

Plus d’info sur ce site en cliquant sur le lien suivant : vélo-école.

Les cours auront lieu tous les mercredis après-midi du mois de février, dans le quartier Saragosse à Pau,  sur inscription auprès de l’atelier vélo.

Les horaires : 14h/16h30

Le rendez-vous : le centre social la Pépinière, avenue R. Schuman à Pau

Attention : nombre de places limitées, inscription obligatoire!

Quand y’en a marre de pas pouvoir être autonome dans ses déplacements, de toujours dépendre d’un tiers, d’horaires ou de lieux  qu’on ne choisit pas, … La solution : apprendre à faire du vélo, et retrouver ainsi la liberté pour ses déplacements!

Alors, n’attendez plus, inscrivez vous vite par mail à ateliervélopau@gmail.com ou par téléphone au 0615502114.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.

  • Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».