• Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».

Défi énergie

Quand :
19 janvier 2018 @ 18 h 30 min – 20 h 15 min
2018-01-19T18:30:00+01:00
2018-01-19T20:15:00+01:00
Où :
mairie
Bizanos
France

 

Vendredi 19 janvier, de 18h30 à 20h15, à l’espace Balavoine à Bizanos, les familles participant au défi énergie  sont invitées à participer à une soirée sur le thème déchet/énergie où elles pourront échanger des trucs et astuces afin de réduire leur consommation énergétique et leurs déchets en participant notamment aux trois temps suivants : 

·         atelier création d’un sac avec un tee-shirt récup pour les enfants dès 7 ans par ” Miloo Fée Main” lors de la première heure

·         tables rondes thématiques de 10 min : 6 thèmes réduction des déchets et 6 thèmes économies d’énergie (chacun pourra choisir 3 thèmes)

·         zone de gratuité pour donner et/ou prendre un objet, livre (…) donné par d’autres familles

L’atelier vélo sera présent pour présenter son projet de récupération des vélos hs ou délaissés.

icon-car.pngFullscreen-Logo
mairie de Bizanos

chargement de la carte - veuillez patienter...

mairie de Bizanos 43.287400, -0.351363
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».