• Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».

Formation “autour de la roue”

En ce jour du 9 février, votre atelier vélo propose une journée de formation gratuite consacrée au thème de la roue.

Deux sessions seront proposées, une le matin et une l’après-midi, pour un même programme, afin de pouvoir accueillir plus de mondes dans les meilleures conditions.

La première session se déroulera le matin de 10h à 13h, tandis que la seconde se déroulera de 14h à 17h ; le tout sur la friche Lahérrère, au croisement de la rue Golda Meir et de l’avenue de Saragosse.

Plus d’info sur ce site, dans la rubrique  “l’atelier vélo se mobilise” dans l’article suivant :https://www.infoadrets.info/velo/festival-cinespaces-on-sdeplace/

Attention : le nombre de place étant limité, seuls les inscrits pourront bénéficier de la formation.

NB : cette formation s’inscrit dans le cadre du festival cin’espace proposé et organisé par le CAUE, dont vous pouvez voir le programme complet ici : 2019-Cinespaces-Programme[9]

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.

  • Citation de C. Morel Darleux

    « Tout ce qui aura été mis en place pour questionner l’utilité sociale de nos productions et leurs processus de fabrication, pour relocaliser la production, notamment alimentaire, réduire nos émissions de gaz à effet de serre et développer l’autonomie énergétique, assainir l’eau et l’air, pour apprendre la sobriété dimensionnelle, comme pour se réapproprier les savoir-faire “low-tech” ou mieux répartir les ressources : tout cela aura contribué, grande panne ou non, à dessiner les contours d’un monde plus juste, plus harmonieux, et au final plus résistant aux secousses qui ont déjà commencé ».