Qu’est-ce qu’on fait pour le Green Friday ?!!!

Le Green Friday, c’est une alternative au Black Friday qui est, lui, bien connu des afficionad@s de la carte-bleue!

Le Green Friday est donc une contre-proposition pour promouvoir le réemploi plutôt que le remplacement par du neuf, l’occasion plutôt que le neuf,  et qui lutte donc contre la surconsommation et l’obsolescence programmées et voulues des objets, avec tous les effets négatifs externes que cela sous-tend.

Dans cette optique et dans le cadre du projet Fasilavélo porté par la Ville de Billère sur financement ADEME, votre atelier vélo vous invite à participer ou à bénéficier de 4 actions consécutives :

  • Mercredi 27/11 et samedi 30/11 aux horaires indiqués ci-dessous : apportez nous les vélos dont vos enfants ne se servent plus, sur notre espace dédié, allée Montesquieu, derrière les ateliers du Bel Ordinaire à Billère ;
  • Vendredi 29/11/2019, après-midi rue Carnot, , à l’épicerie AQUIU, à Pau  : atelier d’accompagnement à l’entretien et à la réparation de votre vélo ;
  • Samedi 30/11/2019, de 9h30 à 12h30 sur le site du Bel Ordinaire à Billère : café montage/démontage pour remettre en état des vélos taille enfants, destinés à être donnés pour promouvoir l’utilisation de vélos d’occasion plutôt que de vélos neufs pour les enfants (qui grandissent très vite comme chacun le sait, et qui donc doivent changer de vélo très souvent) ;
  • Mercredi 4/12/2019, de 13h à 18h : permanence de l’atelier vélo sur le site du Bel Ordinaire à Billère où les familles seront invitées à venir chercher des vélos pour leur(s) enfant(s), sous les conditions suivantes : les vélos enfants seront donnés (dans la limite des stocks disponibles!) sur présentation de la carte d’adhérent-famille; les familles non adhérentes pourront adhérer sur place (20€/an); les vélos données seront les vélos dont la roue mesure jusqu’à 20” (soit des vélos pour des enfants jusqu’à 10 ans environ).

Faites passer le message et venez nous aider à mener à bien ces actions !

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.