L’AVPS de Pau/Billère fête ses deux ans d’existence, l’occasion de rappeler qu’est-ce qu’un atelier vélo participatif et solidaire…

Le 11/10/2019, l’AVPS de Pau/Billère fêtera ses 2 ans d’existence!

Nous célébrerons cet anniversaire à l’occasion de l’inauguration de notre nouvel espace de travail le mercredi 16 octobre à partir de 18h (installation et préparatifs à partir de 16h) sur le site du Bel Ordinaire à Billère.

Et si l’on en profitait pour rappeler quelques uns des principes fondamentaux à la base de notre projet associatif ?

Et notamment rappeler ce qu’un est un atelier vélo participatif et solidaire, quels sont ses objectifs et quels sont ses besoins.

L’Atelier est donc :

Un lieu de transfert de connaissance – zone participative

Apprendre pour devenir vélonome”

L’atelier est un lieu d’apprentissage permettant à chacun de devenir « vélonome » (autonome dans sa pratique du vélo). Cet atelier se veut coopératif et solidaire.

Faire et défaire, pour savoir faire”

Des bénévoles (c’est à dire d’autres adhérents comme vous!) sont là pour vous apprendre à diagnostiquer et réparer vos vélos.
La règle d’or : réparer soi-même son vélo.

Un transfert de savoir-faire !”

De plus chacun est invité à apprendre à d’autres comment entretenir ou réparer sa bicyclette.

La méconnaissance en mécanique nuit à la pratique du vélo”

L’objectif est de permettre à chacun de comprendre son vélo. A l’atelier vélo, on peut donc apprendre à entretenir son vélo, diagnostiquer les problèmes et les résoudre. Depuis les premières réparations (crevaison, réglage des freins, etc.) jusqu’au rayonnage de roues.

L’AVPS n’est donc pas un magasin de vélos ou un garage dans lequel on dépose son vélo pour qu’il soit réparé par un professionnel qui nous appelle lorsque la réparation est effectuée.

L’AVPS n’est donc pas non plus un lieu où l’on vient consommer un service : il faut être actif pour soi (on est acteur et responsable de la réparation de son vélo) et pour les autres (il est attendu par principe que chacun participe à l’effort commun en fonction de ses compétences et appétences : cela peut être en participant au rangement, à l’accueil et à l’accompagnement des nouveaux venus ou des personnes moins “calées” en mécanique que soi-même, en s’entraidant, etc…).

Un lieu de réemploi et de revalorisation

L’activité de l’atelier vélo est aussi de revaloriser l’objet-vélo, « la matière ».

Les vélos abandonnés ne sont pas des déchets”

Les caves et garages de nos villes et villages, ainsi que les bennes à ferraille de nos déchetteries, regorgent de vélos non-utilisés ou hors d’usage .
Les ateliers tentent de donner une nouvelle vie à ces vélos selon le principe des 3R

  • Réduire les déchets,

  • Récupérer les pièces détachées,

  • Recycler les matières premières

et participent donc à la mise en œuvre d’une économie circulaire du vélo.

Un lieu de promotion active du vélo

L’atelier vélo participatif et solidaire de Pau/Billère est une association qui agit en faveur des déplacements à vélo en ville dans l’agglomération. Pour cela, elle participe sans cesse et propose régulièrement différentes activités et actions :

  • Promotion – stands d’informations et/ou de réparation lors de différentes manifestations

  • Sensibilisation – ateliers/animations en milieux scolaires et centres de loisirs

  • Animation – ateliers/animations sur l’espace public à l’occasion d’événements (quinzaine du développement durable, semaine européenne de réduction des déchets, etc…) ou de partenariats.

 

Ce texte s’inspire et reprend très largement un article paru sur le site de l’atelier vélo participatif de Bayonne, Txirrind’ola pour le texte ; et reprend une illustration publiée par l’Heureux-cyclage, le réseau national des ateliers vélos participatifs.

Merci à eux.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.