Pétition mise en ligne par Pau à Vélo

Ci-dessous, un message de nos partenaires et néanmoins ami.e.s de Pau à vélo ainsi qu’un article du journal La République relayant leur message :
Bonjour,
A l’issue de la période de confinement lancée en réponse à la crise sanitaire, il y a fort à craindre que le paysage de nos mobilités quotidiennes soit très perturbé, à cause notamment des évidentes difficultés à respecter les règles de distanciation physique dans les transports en commun et dans les espaces publics. Malgré l’importance des modes collectifs pour ceux qui ne peuvent se déplacer autrement (scolaires, personnes sans permis ou sans voiture, personnes à mobilité réduite, etc), beaucoup privilégieront des modes de déplacement individuels.
Alors que, comme beaucoup, nous attendons avec impatience la reprise de l’activité économique, la reprise des cours à l’école et espérons pouvoir retrouver un minimum de vie sociale, nous craignons aussi une augmentation drastique du nombre de voitures en circulation, des longueurs de bouchon et de la pollution de l’air là où pendant 8 semaines la nature commençait à reprendre ses droits.
Les mobilités douces/actives peuvent jouer un rôle important à l’occasion de ce déconfinement. De nombreuses agglomérations en France et à l’étranger en sont déjà persuadées et commencent à appliquer un “urbanisme tactique” consistant à mettre en place des aménagements piétonniers et cyclables temporaires sous forme de trottoirs élargis, de rues piétonnes et de pistes cyclables sécurisées, larges et continues. Les solutions techniques ont déjà été partagées par le CEREMA auprès des collectivités et lors d’une visioconférence qui a réuni plus de 500 acteurs à travers le pays.
De nouvelles mesures sont  dévoilées chaque jour par des collectivités françaises de toutes tailles et de tous bords politiques. Parmi celles-ci figurent la création d’infrastructures temporaires de circulation et de stationnement vélo mais aussi des aides à l’achat et à la réparation pour les personnes peu ou mal équipées en vélo et accessoires. Ces services existent déjà à Pau (vélocistes, atelier de réparation, vélo-école), mais un coup de pouce autant logistique que financier est nécessaire pour orienter vers eux les personnes qui en auront besoin.
Pour garantir la sécurité et la bonne santé de tous à Pau et son agglo dès le 11 mai, nous demandons des aménagements piétonniers et cyclables temporaires permettant d’assurer la distanciation physique entre personnes et avec les véhicules motorisés, et encourageant une activité physique modérée au quotidien.
L’association Pau à Vélo propose de signer et partager la pétition ci-dessous pour soutenir cette démarche auprès des pouvoirs publics.

Hervé LAURENT Pour le Conseil d’Administration de l’Association Pau à Vélo

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.